volcan-islande
L’Islande est une terre de glace et de feu qui a connue assez d’éruptions volcaniques. Plus de 130 volcans actifs reposent sur 30 systèmes volcaniques alignés en direction sud-ouest-nord-est. Ils ont formé de très beaux paysages qui, finalement, sont l’attrait du pays.
Nous vous présentons dans cet article ce qu’il faut savoir des volcans d’Islande.

Que disent les experts ?

Les géologues expliquent le volcanisme de l’Islande par le fait qu’elle se retrouve au-dessus de la ride médio-atlantique. Cette dernière est une chaîne de montagne sous-marine qui se situe au milieu de l’océan atlantique et de l’océan arctique.

Elle sépare les plaques lithosphériques nord-américaine et eurasiatique.  Ces plaques lithosphériques sont opposées. Elles s’éloignent de plus en plus l’une de l’autre. Pour combler l’espace qui les sépare, une roche entièrement ou partiellement fendue constituées de silicates et de gels dissous s’installe sous forme d’éruption volcanique.
Le volcanisme de l’Islande s’explique aussi par la présence d’un point chaud situé dans l’océan Atlantique.
Le magma sortant par ce point chaud alimente les volcans du pays par des basaltes principalement saturés en silice pour certaines régions et plus en alcalines pour d’autres.

Les différents types de volcans présents en Islande

• Les volcans sous-marins : ce type de volcan est plongé sous la mer ou sous l’océan. Ils sont généralement issus des petites fentes immergées dans l’écorce terrestre qui constitue les plaques lithosphères où le magma remonte à la surface. Ils sont très profonds et difficiles à détecter.

• Les volcans sous-glaciaires : ce sont des volcans qui naissent sous les glaciers et qui contribuent à la fonte d’énormes quantités de glace.
Ils provoquent la formation des fleuves constitués de blocs de roche et de glace. Ils sont généralement très explosifs et composés de vapeur d’eau, de gaz volcanique et de cendre.
• Le stratovolcan : encore appelé volcan composite, le stratovolcan est un volcan explosif qui est constitué d’agglomération de coulées de lave et de couches pyroclastiques. Il a généralement une forme comique et atteint de grandes hauteurs.
• La caldeira : causée par l’éruption d’un volcan, la caldeira et une dépression circulaire d’une largeur supérieure à 2 km. Il est toujours actif et engendre des changements catastrophiques sur l’environnement. D’autres dépressions plus ou moins circulaires sont aussi retrouvées en Islande. Il s’agit, par exemple, des cratères.
• Le volcan bouclier : c’est un volcan qui produit des coulées de lave fluide de nature basaltique et qui est très effusif. On l’appelle volcan bouclier parce qu’il a la forme des boucliers des guerriers et mesure quelques dizaines de kilomètres de large et jusqu’à dix kilomètres de haut.
• Les fissures volcaniques : ce type de volcan est dû à l’ouverture d’une fissure à travers laquelle la lave coule, il n’est pas explosif et est difficile à reconnaître depuis l’espace.

Quelques volcans célèbres de l’Islande

Parmi les plus de 130 volcans de l’Islande, quelques-uns ont sus se démarquer. Il s’agit des plus populaires.

L’Eyjafjallajokull, est le volcan dont l’éruption en 2010 a fait parler du pays dans toute l’Europe, notamment à cause des perturbations causées dans le secteur aéronautique.
Il est situé au sud du pays, près d’un autre des plus populaires volcans de la région, le Katla.
Le Katla est le volcan le plus dangereux d’Islande. Il se situe aussi dans la région sud du pays. Ses éruptions sont spectaculaires et elles causent de nombreux dommages à la population. Heureusement, il ne s’est plus mis en activité depuis 1918. Néanmoins, les spécialistes le surveillent de près.
Nous finissons en vous présentant le Thrihnukagigur : le seul volcan au monde dans lequel il est possible de pénétrer. Si vous voulez voir un volcan le plus près possible, c’est l’endroit où vous pourrez le faire.
Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *